La Pelucherie, partenaire des palaces parisiens

Des peluches haut de gamme qui ont conquis l'univers du luxe

Fleurons des palaces parisiens, l’hôtel Plaza Athénée, le Lutetia et le Fouquet’s Barrière ont confié à La Pelucherie la réalisation de leurs peluches. Dans la foulée, Dior, le château de la Gaude, à Aix-en-Provence, le musée de l’Armée, l’Assemblée Nationale et les chefs savoyards triplement étoilés, René et Maxime Meilleur, n’ont pas résisté à la tentation. Ces maisons ont commandé à La Pelucherie leur propre mascotte. Sur-mesure, et avec l’intention d’y afficher clairement leur logo. L’objectif ? Les offrir aux meilleurs clients. Mais aussi les mettre en vente pour en faire des ambassadeurs de charme en direction des enfants de ses clients.

Des palaces aux chambres de toute la famille

Une stratégie gagnante, car comment ne pas s’attacher à ces petits animaux ? Ils ne sont que la partie immergée d’un catalogue qui regorge d’adorables peluches prenant vie dans toutes les tailles. Depuis 7 ans, la marque familiale reprise par Alexandra Rapaport-Zambrowski et sa sœur, Natacha Benarous Zambrowski, monte en gamme. Elle séduit désormais tous les segments d’amoureux des peluches. Des doudoux, qu’Isabelle Baud, responsable merchandising, ferait aimer aux plus insensibles. L’éventail des animaux, de compagnie ou vivants dans la nature, sont en effet irrésistibles. Leurs formes passent par les mains d’habiles artisans italiens qui les rendent encore plus attachants. Les fibres de ces compagnons de vie sont non allergènes et leurs yeux en cuir peints à la main. Des signes évidents d’un savoir-faire unique et du souci du détail.

Redonner ses lettres de noblesse à la peluche

Inutile d’attendre un anniversaire ou Noël pour les offrir ! Ce signe d’affection, présenté dans une pochette ou un grand sac en coton réutilisable qui peut être brodé avec un prénom, une date de naissance ou un surnom plait à tous les âges. Semblant être revêtu d’un vêtement haute couture rouge, Gustave est visible dans les vitrines de l’établissement de l’avenue Montaigne, le chiot Lulu est disponible dans la boutique du seul palace de la Rive Gauche, tandis que l’Ourson Blanc dans n’attend plus que vous chez Baby Dior. De quoi succomber à la féérie et à la magie… la-pelucherie.com

Bonpoint printemps-été 2024, cap sur l’évasion !

Boss, la mode chic enfin déclinée pour tous les kids

Chloé enfants, printemps-été 2024, la collection qui part à la plage