Jacques Cavallier-Belletrud, nez Louis Vuitton, est à l’origine de cette nouvelle fragrance d’été. Au premier contact, l’odeur est celle de la mandarine. Pour lui, “elle correspond à cet aspect rose orangé d’un sunset californien qui exacerbe le côté estival, frais et fruité du parfum”. Conçues à partir de techniques innovantes et de combinaisons délicates, ses effluves se font solaires avec des essences pures et très concentrées qui expriment des caractères inconnus, avec des arômes variés exaltant des facettes lumineuses. Le benjoin et l’ambrette viennent l’enrober pour prolonger l’effet ensoleillé. 100 ml : 225€. fr.louisvuitton.com

Agnès LAMARRE