Hôtel de Toiras sur l'ïle de Ré

Hôtel de Toiras, le petit bijou de l’île de Ré

Un cinq étoiles à taille humaine dans un décor de cinéma

Le charme avant tout. C’est ce qui caractérise l’hôtel de Toiras. Il bénéficie d’une situation idéale, dans une ancienne maison d’armateur du 18e siècle située à l’orée de Saint-Martin-de-Ré. Dès l’entrée, la séduction opère. Des couleurs tendres, un patio fleuri pour les chambres sur jardin aménagé par le paysagiste Louis Benech. 20 chambres et suites, dont certaines en angles avec vue panoramique sur le ravissant port du village. Même en direct de la baignoire ! Du vécu. La déco est signée par l’architecte d’intérieur Pierre-Yves Rochon, en osmose avec Olivia Le Calvez, propriétaire des lieux. Et épouse de Didier Le Calvez, ex directeur général des hôtels George V et Bristol, à Paris. Prendre le thé, ou l’apéritif dans le salon Boudoir d’Olivia, si romantique et cosy, est un bonheur.

Hôtel de Toiras, le charme opère

George’s, la table de l’hôtel de Toiras

hotel de toiras, le chef du restaurant george's

Who is George’s ? Un clin d’œil à George Washington, qui eût un ancêtre Rhétais, au Four Season’s Hotel George V et surtout au prénom du fils du couple Le Calvez. Au George’s, on se régale de la cuisine du jeune chef Mauricien, Jeffrey NG Cheong Wong. Avec des recettes à la fois insulaires, tournées vers la mer, mais aussi cosmopolites, car à base de produits locaux et agrémentées d’ingrédients venus d’ailleurs. À commencer par les 8 huîtres en « Trilogie de la Cabane du Grouin ». Des huîtres du cru, oui, mais avec une pointe d’une pâte légèrement épicée. Un secret du chef ! Délicieuse aussi, la faisselle crémeuse, au Pineau des Charentes en cubes de gelée et asperges. Une entrée aussi fraîche qu’originale.

En plat, le suprême de pintade des landes, crème à la bière Rétaise s’impose. Tandis que les végétariens se délectent d’un fondant risotto. Un référendum ? On vote pour les généreuses pâtes au homard. Comprenez, un homard bien servi ! Autre succulente innovation, le fromage aux algues. Et l’on termine sur le chocolat, praliné, fleur de sel de . Que de merveilles à déguster dans un décor virginal à la subtile ambiance marine. À l’intérieur ou en terrasse, sur le port. Un vrai décor de carte postale.

Villa Clarisse, la seconde adresse de charme

Hotel de Toiras, Villa Clarisse, la piscine

Didiez le Calvez ne s’arrête pas là, qui tient sa fibre hôtelière chevillée au corps. À deux pas de là, il possède une seconde adresse de charme : la Villa Clarisse. À la fois intimiste, avec 9 chambres et suites, et plus familiale, car la plupart se connectent. Olivia Le Calvez, y a insuflé une atmosphère virginale et marine. Avec, au fond du jardin, une piscine et un petit spa à l’abri des regard indiscrets. Hôtel de Toiras : chambres de 250€ à 500€ en chambre Deluxe, selon la saison, hors petit-déjeuner. Villa Clarisse : de 360€ à 450€. hotel-de-toiras.comvilla-clarisse.com

Vichy Célestins Spa Hôtel, une cure de bien-être dans un 5 étoiles de charme

InterContinental Lyon – Hotel Dieu, le best of de l’hospitalité sur les bords du Rhône

Deep Nature Resort, l’appel de la montagne

Courchevel : ski en majesté aux Airelles