Seiko

Seiko, une montre en hommage à l’alpiniste Naomi Uemura

Une réinterprétation de l'iconique modèle de plongée de 1970

La marque Seiko présente une nouvelle réinterprétation de sa montre de plongée légendaire, en hommage à Naomi Uemura. Ce garde-temps, créé en 1965, est d’une fiabilité et d’une robustesse à toute épreuve. Il a été porté par l’aventurier japonais, premier alpiniste de l’histoire à avoir gravi les cinq plus hauts sommets : Mont Blanc, Kilimandjaro, Aconcagua, Everest et Denali. Seiko revisite ses exploits à travers une nouvelle création, dont le design est fidèle à l’original, avec une touche de modernité. Le cadran dévoile le Mont Blanc, en écho à la première ascension de Naomi Uemura. Sur un fond texturé, des montagnes rocheuses et enneigées s’y dessinent. Quant à la couronne et au contour de la lunette, ils s’affichent en bleu.

Une technologie à toute épreuve

Développé spécialement pour les montres de plongée, ce nouveau modèle s’anime du calibre 8L35. Ce dernier, assemblé à la main par les artisans experts de Seiko. Le boîtier de 44mm se pare d’un revêtement contre les rayures. Le verre saphir, incurvé, se dote d’un revêtement anti-reflet pour garantir une grande lisibilité sous tous les angles. Les douze index, tout comme les aiguilles recouverts de lumibrite, offrent une lisibilité maximale dans l’obscurité. Et le mouvement automatique affiche une réserve de marche de 50 heures. Pour cette édition, la montre arbore un bracelet en acier inoxydable à cinq rangs avec une boucle déployante.

Une édition ultra limitée

La nouvelle Seiko Prospex Réinterprétation moderne de 1970, une allure sportive et contemporaine, éditée à 500 exemplaires. Présentée dans un écrin, on y découvre une phrase de Naomi Uemura : « Lorsqu’un rêve est réalisé, les autres suivent ». Une pensée positive à méditer… Disponible au mois de mai 2023. 3 000€. seikowatches.com

Jaeger-LeCoultre, la montre Polaris Date lauréate du Bucherer Watch Award 2019

Jaeger-LeCoultre Reverso : 90 ans, et pas une ride !

Piaget célèbre le nouvel an chinois avec l’Altiplano

Frédérique Constant, une pièce rare au poignet