Parfum d’Empire Mal Aimé, la fragrance qui fleure bon le maquis

Une ode à la Corse et un vent de liberté

Catégorisé comme Parfums
Héritage Corse-Parfum d'Empire

J’ai besoin qu’on m’aime, Mais personne ne comprend, ce que j’espère et que j’attends…Qui pourrait me dire qui je suis ? Avec Mal Aimé, Claude François aurait pu chanter les louanges de ce nouveau et bien nommé jus ! En effet, Marc-Antoine Corticchiato, créateur de la marque à succès Héritage Corse-Parfum d’Empire prend, avec son nouvel opus parfumé, le contrepied de la parfumerie traditionnelle. Il fait la part belle aux mauvaises herbes, indomptables, qui poussent toutes seules et n’importe comment, rejetées du secteur olfactif classique. Ici, il utilise l’inule, de la famille des Astéracées, bien présente sur son île, et la cueille ça et là, dans le maquis, sur les talus, ou à flanc de montagne. Pas si folle que cela, puisqu’elle produit une huile essentielle odorante, verte, mais qui sent la rose, les odeurs musquées et boisées. Ainsi, rend il aussi hommage à son complice, Lucien Acquarone, ingénieur spécialisé dans l’extraction des plantes, dont les les fils Stéphane et Alexandre perpétuent le savoir-faire. 50ml : 108€. Un avant goût des vacances au parfum de liberté. parfumdempire.com

Partager l'article sur :