Les belles montres à l’heure de l’innovation et de la précision

Des pépites qui remontent le temps de l'élégance

Top 5 des créations horlogères pour s’offrir de belles montres qui affichent l’heure et la couleur avec chic et décontraction.

Vacheron-Constantin : 4 belles montres qui surfent sur la vague verte et or

La couleur vert intense s’invite sur le cadran et les bracelets interchangeables des quatre nouvelles références Vacheron-Constantin Overseas en or rose. Une première pour cette collection. En parfaite harmonie avec l’esprit du voyage, cette teinte se retrouve désormais sur les cadrans des modèles 35 mm sertis, date 41 mm, chronographe 42.5 mm et dual time 41 mm. Étanche à 150 mètres, chacun de ces nouveaux garde-temps s’équipe d’un calibre automatique de haute facture aux finitions soignées. Les mouvements arborent une masse oscillante gravée de la rose des vents. Ici, le bracelet en or rose avec fermoir déployant est doté d’une mise à l’aise rapide. Il peut être remplacé par un bracelet en cuir de veau ou en caoutchouc verts. Des bijoux de caractère ! Prix sur demande. vacheron-constantin.com


LIP T18 Original : le come-back d’une icône

belles montres LIP

LIP refait parler d’elle. Avec cette fois une mécanique à remontage manuel contemporain. Réalisée par Édouard Belin, en 1947, cette maison a marqué un tournant dans l’histoire de l’horlogerie. Elle a fait le choix de relancer la plus célèbre de toutes les T18 : celle en plaqué or, offerte à Winston Churchill en 1948. Pour l’occasion, son boîtier a été légèrement agrandi afin d’être conforme au mode de porter actuel. Elle est produite en acier inoxydable, recouvert de deux épaisses couches d’or massif de 5 microns chacune. Et se pare d’un verre saphir, traité antireflet, rectangulaire et légèrement galbé, sur un bracelet en alligator. Édition limitée numérotée à 180 exemplaires. Collector ! 2 490€. lip.fr


Ebel 1911 : l’appel de l’océan

belles montres Ebel

La nouvelle Ebel 1911 Deep Turquoise nous invite au voyage. On la suit dans des eaux turquoises, avec son boîtier aux contours épurés de 34 mm, serti de diamants, un cadran nacré et son bracelet bicolore. Une sophistication toute féminine, pour une allure exclusive. La montre présente un cadran cerné de dix index en diamants rayonnants, rehaussés par l’aura de 60 diamants sertis dans l’or 18 carats de sa lunette. Il est même possible d’alterner les looks entre un bracelet métal ou en cuir de veau marron. Le modèle transcende les limites de l’élégance et de l’innovation. 6 000€. ebel.com


Belles montres Zenith : faire revivre la A3648

belles montres Zenith

Lancée en 1969, c’était l’une des montres bracelets en acier les plus avant-gardistes et robustes de Zenith. Non seulement l’une des premières du marché, mais aussi une pionnière pour la plongée. Dans la démarche récente de la marque pour relancer ses références emblématiques, la Defy Revival A3648 est la première à recevoir le traitement « Revival ». Avec un boîtier en acier de 37 mm de diamètre très anguleux. On retrouve la lunette en acier à 14 côtés, présente sur les modèles de l’époque, mais placée au-dessus de la lunette tournante ronde. Malgré son design compact au fond saphir, ce bijou reste étanche jusqu’à 600 mètres. Ce chiffre de 600 est aussi symbolique, correspondant à 1 969 pieds, l’année de lancement de la ligne Defy, dont l’A3648 fait partie. Un must buy pour collectionneurs avertis ! 8 000€. zenith-watches.com

Piaget Polo Date 36MM, un montre aux poignets des happy few

Tag Heuer Aquaracer 300, la montre hors limite

Mademoiselle Privé Bouton, une passion boutonnée

B.R.M Chronographes, à l’heure du Spa-Classic