La Sivolière, le 5 étoiles le plus authentique de Courchevel

Nouveau bar, nouveau chef, nouvelle marque de soins

La Sivolière, grand châlet en bois de 30 chambres dont 3 appartements, est l’un des bastions hôteliers des plus authentiques de Courchevel. À sa tête depuis 13 ans, Florence-Charlotte Carcassonne, qui a à son actif une brillante carrière de l’hôtel George V, à Paris, au Martinez, à Cannes, en passant par Marrakech. Un jour, elle pose ses valises à Courchevel et… y reste. Tant elle s’y sent chez elle. La Sivolière est son fief et chaque année, Madame, comme on l’appelle ici, embellit son établissement et enrichit ses propositions. Depuis quelques saisons, elle a rénové les chambres dans une déco aux tons doux, fauteuils et rideaux de velours frappé, consoles-bureau en bois et laiton, avec la collaboration de Sara Copeland, architecte d’intérieur britannique. Et vient d’ouvrir un nouveau lieu : le Bar de Madame.

La Sivolière
la Sivolière

Nouveau bar et nouveau chef à la Sivolière

La Sivolière chambre

C’était, jeudi 16 décembre 2022, la soirée la plus attendue de l’ouverture de la saison. Le tout Courchevel s’y est pressé pour déguster les  » tapas  » réalisés par Stéphane Jégo. Ce chef breton, connu des Parisiens pour son restaurant à tendance basque, l’Ami-Jean, reprend ici ses plats signature, tels quel ou en les adaptant à la montagne. Il ne faut pas manquer la soupe de Madame, aux légumes fondants. Ni l’agneau confit au thym, et encore moins le riz au lait, encore meilleur que celui de ma grand-mère ! Ses fournisseurs ? Ils les choisi dans la région, pour une cuisine locavore. À la Table de Madame, le restaurant principal, on pourra aussi déguster un bœuf confit grillé de 7 heures, flambé à l’origan ou une soupe de parmesan de maman Philomène. Voir une joue de veau cuite au bouillon de pot au feu ou encore un cochon fermier au poêlon.

Une carte de délices

Florence Carcassonne et Stéphane Jego, à la Sivolière

Au Bar de Madame, on a du mal à se décider entre les déliceux breuvages proposés par le bar tender. Avec ou sans alcool, cela va de soi. Et l’on peut aussi savourer quelques tapas revisitées ou des finger foods des plus créatifs et légers. Souvent présentés en mousse, avec du pain grillé, ils sont servis sur une petite planche de bois. Des délices à partager, dans un environnement des plus chaleureux aux murs tendus de tissu vert sapin. Plusieurs fois par semaine, y officie un DJ. Le Bar de Madame est la dernière adresse festive dont on parle à Courchevel. Et pourtant, la station n’en manque pas !

Des toutous choyés comme leurs maîtres

La Sivolière SPA et pisicne

Pas si courant, l’hôtel accueille les chiens avec bienveillance. Tous les chiens, de toutes corpulences. Ils ont droit a plein de petites attentions. Et ce n’est pas Google, le caniche toy de Madame, qui s’en plaindrait ! Oui, nous aussi, les humains, on se fait dorloter au SPA avec les produits naturels Scentiana. Cette marque anglaise, très « successful » outre-Manche, est diffusée à La Sivolière, en avant première en France. Chambre pour deux personnes à partir de 650€ en haute saison, petit déjeuner de folie compris. Package de 4 nuits en chambre prestige en B&B + le programme Dog Sivo, à partir de 4620€. Il inclut l’hébergement du chien, le toilettage, un repas par jour, un soin ostéopathe, un dog sitter de 4 h par jour et des goodies. Une belle vie de patachon ! Et un service assez rare pour être signalé… hotel-la-sivoliere.com

Château Saint-Pierre-de-Serjac, l’expérience sur-mesure d’un lieu de mémoire

Mas de Cinq Sous, un petit coin de paradis

Hôtel Serras Andorra : un 5 étoiles au cœur des Pyrénées

Domaine du Mas de Pierre, un paradis méditerranéen