Takumi Terauchi, dernier artisan de sacs en osier de Toyooka, au Japon

1200 ans de savoir-faire dans l’artisanat de sacs

Catégorisé comme Art de vivre
Takumi Terauchi

Lorsqu’on parle de Kinosaki Onsen, on pense surtout aux bains thermaux, car la ville est connue pour ces 7 sources chaudes publiques aux vertus thérapeutiques et relaxantes. Mais à Toyooka, c’est un artisanat unique qui tient la vedette, avec ses sacs en osier haut de gamme. Aujourd’hui, les artisans confectionnent biens des sacs dans la région, mais il n’en reste qu’un pour tresser l’osier à la main, selon les règles traditionnelles, dans toute le pays. Cet homme, c’est Takumi Terauchi. Et il façonne des paniers, des valises et des accessoires depuis plus de 50 ans. Tout en bénéficiant de la certification nationale de la vannerie locale, le Yanagi-Gori.

Son travail, méticuleux et éprouvant. Il ne peut être remplacé par des machines, car Takumi travaille accroupi sur une planche de bois en tenant des tiges de saule, puis il les imbrique entre elles pour leur donner des formes et affiner ses techniques de couture. C’est ainsi qu’il est devenu le leader de la fabrication de sacs en fibre. Comme ceux qui furent utilisés par l’équipe niponne lors des Jeux Olympiques de Berlin, en 1936. Dans le centre historique de Toyooka, la « rue des sacs » ou « Kaban Street » accueille de nombreuses boutiques dédiées. En balade sur place, vous pourrez apercevoir sur les trottoirs des bancs, des boites aux lettres et même un distributeur en forme de sac… visitkinosaki.com/in-the-area/toyooka/

Partager l'article sur :

Par Eric TIRELLI

Rubrique Jet-Set