Diamant Naturel : les formes de brillants les plus en vogue

L’éclat inimitable d'une pierre sur-mesure

The Rock , un diamant blanc de 228.31 carats, le plus gros vendu aux enchères, a été adjugé 17,8 millions d’euros. Sa forme poire met en exergue le rôle essentiel de la taille, dont la qualité influe sur le scintillement de la pierre, et donc sur sa valeur. Trouvé dans la nature à l’état brut, le diamant naturel se métamorphose en un joyau éclatant grâce au savoir-faire d’un diamantaire qui va le tailler pour en révéler toute sa beauté. Rond, coussin, ovale, poire, princesse… Certaines sont plus prisés que d’autres. Décryptage avec le Natural Diamond Council pour choisir le diamant de ses rêves ou le plus adapté à sa personnalité.

Les formes de diamants les plus en vogue : aujourd’hui, il existe une stupéfiante diversité de formes pour décrire l’apparence géométrique d’un diamant. Néanmoins, seules certaines d’entre elles règnent en majesté dans l’offre joaillière contemporaine.

La taille brillant rond

Située sur la plus haute marche du podium, la taille brillant rond reste indétrônable par sa beauté classique. Sa paternité revient à l’anversois Marcel Tolkowsky qui développa en 1919 la formule mathématique aboutissant à la taille d’un diamant en 58 facettes.

La taille princesse

En seconde position règne la taille princesse qui trouve son origine dans la taille « Barion ». Elle apparaît dans les années 1960 et constitue une version carrée du brillant. Sa forme définitive est achevée en 1979 et s.on nom la désigne comme un bijou romantique, notamment pour les bagues de fiançailles.

La taille coussin

Arrivant en troisième place, la taille coussin séduit par son attrait intemporel et classique, avec ses bords doux et arrondis. L’absence d’arêtes vives communique à la pierre une aura vintage, tout en galvanisant ses feux et sa dispersion tandis que les diamants ronds assurent davantage de brillance ou de retour de lumière blanche.

La taille émeraude

Longtemps réservée aux pierres de couleurs, la taille émeraude s’applique désormais avec panache aux diamants. Avec la taille baguette, tirant son nom de la baguette française et qui est volontiers adoptée par les joailliers parisiens dans des compositions sophistiquées et Art Déco, elle fait partie de la famille des tailles à degré.

La taille ovale

La taille ovale, qui peut être décrite comme une combinaison de taille brillant et de taille poire, retrouve également la faveur des clientes. Elles aiment sa forme allongée qui la particularité, tout comme la taille poire, de prolonger le doigt.

La taille poire

La taille poire, également prénommée pendeloque, connaît également une vogue nouvelle grâce notamment aux grands joailliers. Ils ne l’emploient plus simplement en pendentif (on pense notamment au collier somptueux arboré récemment par Victoria Beckham avec la pierre offerte par David Beckham pour le baptême de Brooklyn) ou en paire de boucles d’oreilles (le diamant poire est plus beau lorsque la larme est attachée à la chaine avec l’extrémité pointue) mais également en bagues sur des montures en halo. C’est la taille choisie par le prince Albert de Monaco pour la bague de fiançailles offerte à la première dame monégasque. Miracle de la nature, chaque diamant est unique. Son destin hors norme, à travers les millénaires, est justifié par des attributs parfaitement quantifiables, grâce à la règle internationale des 4 C. Celle-ci mesure très précisément le poids (Carat), la taille (Cut), la pureté (Clarity) et la couleur (Color). Au regard des informations dévoilées par le Natural Diamond Council, le critère de la taille est déterminant dans le prix de la pierre. Quelle que soit la décision finale, acquérir un diamant naturel est lié à un luxe authentique. naturaldiamonds.com