carita maison de beaute entrée

Carita ouvre sa Maison de Beauté

Un nom iconique, une adresse mythique et un temple de global beauty

70 ans séparent l’ouverture du salon de coiffure Carita, au 11, rue du Faubourg Saint-Honoré, et celle de la Maison de Beauté Carita. Carita, c’est LE nom qui a fait rayonner la coiffure et la beauté dans le monde entier. De La duchesse de Windsor à Isabelle Adjani, en passant par Sophia Loren, Grace de Monaco ou Catherine Deneuve, toutes les stars ont confié leur tête à Maria et Rosy Carita. Aux soeurs fondatrices, succéda Christophe, leur neveu puis d’autres figaros de renom. Après 2 ans de travaux, l’adresse a subi un sérieux lifting et se réactualise. Mais on reconnait bien le lieu doté désormais d’un impressionnant atrium. Coiffure, institut, boutique et même restaurant, tout s’enchaîne en fluidité sur les 3 étages de cet hôtel particulier. Une adresse idéalement placée, entre Concorde et Madeleine, avec, en voisins, Hermès, Cartier, Saint-Laurent Gucci et Prada, bref tout luxe international. Et si parisien !

Une cathédrale de lumière

Dans cet écrin de lumière de 1 800 m², trônent des fauteuils Tulip et sofas Pumpkin, créés dans les années 60 par Pierre Paulin. Et aujourd’hui réédités. Côté matériaux, le marbre et l’onyx en noir et blanc dominent. Cet ensemble très graphique, hyper contemporain, a été imaginé et réalisé par le studio REV. Soit, Sophie Thuillier et Cristiano Benzoni. Ils ont pensé et repensé à tout en respectant à la lettre les engagements environnementaux de la marque du groupe L’Oréal. Ce qui signifie, moins 60% d’eau gâchée dans les bacs grâce à un distributeur économe, des matériaux durables et une construction éco-responsable. Idem pour les soins et les protocoles, dont une technique de massage exclusive qui compte près de 60 gestes millimétrés. Entre puissance et douceur, ce sont pétrissages, tapotements, malaxages, frottements, vibrations, effleurements et autres percussions. Efficacité prouvée !

Des espaces privés et un restaurant

Tout ici est un ballet bien calibré, entre la main de l’homme (ou plutôt de la femme) et le pouvoir des dernières machines high-tech. Ainsi, des soins anti-âge sont-ils réalisés sous radio fréquence. À noter, un vaste studio dédié au regard. Pas si courant. On y propose des soins lissants, décongestionnants, du maquillage semi-permanent ou des cils de poupée. Et bien sûr, la coiffure règne en maître. Avec fauteuils de cuir blanc, bar à shampoing et cabines privées dotées de miroirs en triptyque. Tout ceci sous la coupe, soit la direction artistique, de John Nollet , le plus célèbre des coiffeurs français. Et la coqueluche des stars sur red carpet. Pour une journée VIP, de « global beauty », on peut même réserver l’appartement privé avec salle de soin double, salon et salle à manger.

Carita, un temple de beauté sur le Faubourg

La visite n’est pas terminée, car ce lieu de bien-être est aussi et surtout un rendez-vous convivial. Un restaurant s’imposait. Baptisé le Rosy, en clin d’œil à Rosy Carita. Cette table de 35 couverts est orchestrée par Amandine Chaignot, cheffe connue et reconnue. Elle dispense ici une cuisine sourcée aussi goûteuse que light. Enfin, il serait bien domage de partir sans un article acheté au concept store. Comme une bougie parfumée, un kimono ou une brosse à cheveux dernier cri.

Elisabeth Sandager Présidente de Carita et Charles Finaz de Vilaine, International Brand Director Carita, ce sont deux L’Oréaliens agguéris et hautement confirmés qui ont supervisé le renouveau de ce temple du lifestyle. On peut leur faire confiance. carita.fr