Les Lodges Sainte Victoire : 1 an déjà !

Publié le 12 juin 2014 | Pas de commentaire

Lodges - Luxetentations.fr

Lodges 2 - Luxetentations.fr

Lodges 3 - Luxetentations.fr

Lodges 4 - Luxetentations.fr

Photos : ©C. Moirenc

A 10 minutes du centre-ville d’Aix-en-Provence, face à un panorama de carte postale jalousement préservé pour conserver la fraîcheur des paysages qui inspiraient la palette de Cézanne, se blottit une ancienne bâtisse du 18ème siècle, autrefois surnommée « Le Château ». Des investisseurs privés aixois, promoteurs immobiliers déjà propriétaires des murs de la Villa Massalia, à Marseille, ont eu le bon goût de lui redonner vie pour en faire un refuge d’exception, dont on se susurre l’adresse entre amateurs de raffinement et de gourmandise, de calme et de bien-être. Au cœur d’un domaine privé de cinq hectares dont l’horizon plonge sur un moutonnement de platanes, mûriers, pins parasols et champs que domine en majesté la montagne Sainte-Victoire, 35 chambres deluxe, executives et suites signatures jouent la partition d’une décoration contemporaine entre luxe et modernité. 4 villas, chacune disposant d’une piscine privée, d’un jardin et de 3 chambres s’ouvrent sur une vue imprenable du Pays d’Aix et 3 salles de séminaires hi-tech complètent ce dispositif.
A l’intention des gourmets, c’est au chef Mathias Dandine qu’ont été confiés les destinées du restaurant « Le Saint Estève ». Après « L’escoundudo » à Bormes les Mimosas et « Les Roches » sur la plage d’Aiguebelle du Lavandou, chacun récompensé d’une étoile au Guide Michelin, il réitère en obtenant ici le précieux macaron cette année. Nourri aux sources des maîtres comme Gui Gedda, Laurent Tarridec, Stéphane Raimbault, Jacques Chibois ou Bruno Clément, il y pratique une cuisine généreuse inspirée des senteurs et des couleurs qu’offrent cette région lumineuse. A la carte et autour de menus, entre 45 et 135€, sa cuisine du terroir et de la mer se savoure dans l’élégante salle aux 50 couverts ou sur la terrasse de 150 m2, entre jardin, bar et petits salons cosy.
Pour le choix des accords mets-vins, la sélection se fait parmi les appellations environnantes : Palette, AOC Sainte Victoire et côteaux d’Aix rivalisent d’imagination pour sublimer son homard bleu, queue rôtie en cocotte, pommes de terre au jus corail, fricassée de morilles et févettes, un pigeon fermier de chez « Miéral », girolles, petit pois, artichaut poivrade, jus au romarin de Sainte Victoire et autres œufs de ferme au caviar osciètre impérial, crème vodka, condiments et huître. Et pour vous remettre de ces émotions culinaires, quelques exercices s’imposent avec une halte au sauna, un détour au hammam et un plongeon dans la piscine intérieure, le Spa proposant aussi une gamme complète de soins du corps « Cinq Mondes » à base de produits locaux (pépin de raisin, olives bio, noyaux d’abricots, huiles essentielles de thym, de lavande et de romarin).
Le Directeur de l’hôtel, Raphaël Bartolozzi, un ancien du Groupe Maranatha, peut être fier. En guise de cadeau pour le premier anniversaire de l’hôtel, la chaîne Châteaux et Hôtels Collection, chère à Alain Ducasse, accepte de les labelliser. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, le dossier d’obtention de la cinquième étoile en cours devrait se finaliser incessamment.
Chambres et suites de 225 à 910€. Lodges de 990 à 1500€. www.leslodgessaintevictoire.com

Bernard Deloupy

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Les Lodges Sainte Victoire : 1 an déjà !, 5.0 out of 5 based on 1 rating

A lire aussi sur Luxe Tentations

Laisser un commentaire